fbpx

Noticias

JOURNÉE DE SYNTHÈSE DE PHILOSOPHIE A SOKONE / PREMIÈRE ÉDITION

LORSQUE LE  MOUVEMENT CALASANZ DE SOKONE ORGANISE SA PREMIÈRE SYNTHÈSE DE PHILOSOPHIE

Sortir l’homme de l’ignorance est à la fois notre mission, notre vocation intransigeante, voire notre raison d’être à tout prix.  (Cf. Joseph Calasanz,  Mémorial au Cardinal Tonti)

Samedi 25 mai 2019, plus de 350 élèves de quatre lycées de Sokone et de Toubacouta (Sénégal),  ont répondu à l’organisation de la première édition de synthèse de philosophie initiée par l’aumônier du Mouvement Calasanz du secteur Sokone  et la communauté locale du Noviciat Béthel.

Tout a commencé aux environs de 14 h30 par un petit mot de bienvenue prononcé par le père Victor Emmanuel DIOUF, aumônier et, dans la foulée quatre prises de parole s’en sont suivies. D’abord Madame THIAM, Professeure de philosophie au Lycée de Sokone a axé ses propos sur les thèmes de la « réflexion philosophique et l’épistémologie ». Puis ce fut le tour   d’élucider « La vie sociale et l’esthétique philosophique », thème ayant été brillamment exposé par la sagesse  philosophique du père Pierre THIARÉ, Professeur universitaire de philosophie et assistant du provincial pour la formation. Enfin, Deux Professeurs Boubacar DIEDHIOU (Lycée de Sokone) et Placide MANDONA (Novice) ont tablé sur la méthodologie du commentaire de texte et de la dissertation de philosophie. Certes, l’avenir de notre charisme passe, sans aucun doute, par la formation, donc l’accueil matériel de jeunes, musulmans et chrétiens,  intelligents et aussi moyens, permettant de constituer précisément  comme nous commençons à le faire, une véritable mission pastorale calasanctienne universelle.  C’est autour de 19h que la rencontre s’est clôturée sous les applaudissements de tous les élèves qui ont également accepté de partager la rupture du Ramadan (Ndogou) offert par la Province de l’EPAO à travers l’œuvre Itaka Escolapias.

Qu’avons-nous réussi, qu’avons-nous manqué? D’autres le verront sans doute et le diront peut- être. Rien n’est jamais acquis dans l’ordre phénoménal, surtout de l’ordre phénoménal sans lumière nouménale. Tout de même, nous rendons grâce à Dieu pour cette merveille et espérons pouvoir contribuer à la réussite de nos destinataires de prédilection. La prochaine édition est prévue en avril 2020 Inch’Allah.

Tous nos remerciements cordiaux s’adressent à la Province de l’EPAO, à la   Communauté Béthel de Sokone et à Itaka Escolapias et aux chefs d’établissements de Sokone.